© 2023 by Name of Template. Proudly created with Wix.com

MILLE ET UNE NUITS...


Parce que c’est dans l’obscurité que les véritables

lumières se dévoilent.


Laissez-vous guider au delà des filtres artificiels.


Suivez-moi dans cette aventure nocturne

et accompagnez moi chasser les trésors que recèle notre ciel



L'humanité se couche mais la nature ne dort pas. Un autre monde s'éveille lorsque la nuit recouvre les dernières lueurs du jour, les derniers rayons de chaleur.

Ambiance nocturne et prédateurs silencieux, ce monde mystique s'active à l'ombre de la lune.

La nature, ouvre ses grands rideaux de jour, pour ce monde obscur, un panorama unique sur les confins de l'univers. Comme chaque nuit, notre terre retrouvera sa place, humble et fragile, au milieu des grands rouages du cosmos.

Au cœur de mon temple de rocs, sur les remparts Pyrénéens, je m'offre un voyage interstellaire, sur une rivière de soleils. Un seul but, vous ramener des preuves. Des preuves de ce que nous avons oublié, et qui pourtant est bien là, au dessus de nos têtes.

L'homme, qui jadis se réfugiait dans les étoiles, a construit sa propre nuit, avec de nouveaux rêves, des rêves sans lune, sous des étoiles électriques. Pourtant, au delà de son ciel artificiel, ses anciens héros constellés brillent encore.


La tâche n'est pas simple, il faut s'éloigner, grimper plus haut que ces nuages toxiques. Cette mer orangée, qui projette sa lumière sale, sur le flanc des montagnes.

Au prix de quelques efforts, j’atteins enfin quelques rares endroits purs où l'obscurité perdure. Les unes après les autres, les étoiles s'allument sous ce dôme ténébreux, au bout de quelques secondes seulement, c'est un véritable raz-de-marée lumineux.

A chaque fois la même sensation, cette impression de vertige, tellement petit au milieu de l'infiniment grand, cerné par les astres, aspiré par l’infini, noyé dans cet océan d'étoiles... quel spectacle !



Créer une image, c'est immortaliser un instant, un ressenti, raconter une histoire, un voyage, une aventure. La nuit est une conjonction de toutes ces choses.

Après avoir franchis les portes du cosmos, et visité le cœur de notre voix lactée, c'est un autre spectacle tout aussi fascinant que je découvre.

Pour immortaliser celui-ci, une course poursuite s'impose. Une traque acharnée, sur de nombreux kilomètres, à essuyer rafales et déluges, pour saisir l’insaisissable...la foudre.

Cette force surnaturelle qui dessine des arbres de lumières dans l'obscurité.

Démonstration de puissance, dieux des anciens hommes, ce spectacle haut en couleur fascine autant qu'il terrifie. Comment résister à l’adrénaline de cette chasse nocturne ?





Même si l'on s'intéresse à la science et que l'on peut expliquer chaque phénomène, face à de tels spectacles, l'esprit humain va indéniablement réveiller en lui une part de fantaisie, l'enfant qui sommeille a l'imaginaire sans limites.





Peut-être, est ce du fait que depuis la nuit des temps, ces phénomènes font naître chez les hommes, la rêverie, la magie du mythe et des légendes.

Mon défi: imprégner mes images de toutes ces choses, vous raconter un voyage au cœur de la nuit, aller à la rencontre de ces éléments qui illuminent ce monde obscur, et vous les retranscrire avec la magie d'antan, celle qui a tellement inspiré les hommes.

Comment évoquer la nuit, le rêve et l'imaginaire sans aborder cet ultime périple, cet ultime défi, mon Graal émotionnel. Pour se faire, il faut traverser l’Europe, et rejoindre les contrées sauvages du bout du monde. Quel meilleur endroit que le pays de la nuit, pour aller à la rencontre de ces lumières mystiques... Les aurores boréales.




Un univers hostile, où le froid hivernal fige le jour avant de plonger ce monde dans la longue nuit polaire. Comment interpréter cette lumière divine, venue dans l'endroit le plus reculé du globe, où faune et flore survivent patiemment, les pieds plantés dans la glace. Un miracle, une hallucination lié au désespoir, ou un présent de la nature, qui une fois encore, s'emploie à rendre notre monde plus beau?

Le feu des renards, le souffle des baleines arctiques, l'imaginaire des hommes ne cesse de s’enflammer, alliant les richesses de notre faune aux merveilles de notre univers.

Ici, sous les rayons verts, dans le silence de ces contrées de glace, sous la pâle lueur de Polaris, j'ai oublié la science, j'ai retrouvé ma place parmi les éléments, aux premières loges de ce conte nocturne.





Je suis chanceux d'avoir côtoyé les astres, et d'avoir vu tant de facettes de ces mille et une nuits, j'ai appris beaucoup de choses, j'en ai ressenti beaucoup d'autres.

Ma quête s’achève, pour l'instant, riche de souvenir, je vous ramène tous les trésors que j'ai trouvé.



Je vous invite à retrouver ce travail, exposé à la médiathèque de Vic en Bigorre, du 11 Janvier au 2 Février.


Une soirée spéciale se déroulera le 19 Janvier à 18h30, je vous y présenterai mon travail lors d'un vernissage, en collaboration avec Martine Coutière, écrivain public, qui nous présentera ses textes, "nuits en confidences" dans des lectures déambulatoires.




Yannick Legodec

www.yannicklegodec.com