L'Islande avec le canon eos r6


ISLANDE


En 2018, j'avais déjà pu avoir un aperçu de ce pays si particulier et je m'étais alors juré d'y retourner.

Et, comme je l'avais imaginé , poser de nouveau le pied sur cette terre fascinante fut un réel plaisir.

Même si j'ai regretté que ce cher volcan, en éruption depuis mars, soit entré en sommeil quelques semaines avant mon arrivée, et que l'activité d'aurores boréales ne soit pas très virulente durant mon séjour, le périple fut quand même magique !


Islande, le pays de l'ombre et de la lumière…



Canon EOS R6, une arme redoutable !



Lors de cette nouvelle aventure, j'ai eu l'immense privilège d'être accompagné par le fabuleux hybride canon eos R6 et l'objectif Rf 15-35mm 2.8 is usm. Je remercie Canon France de m'avoir accordé la chance de pouvoir tester cette incroyable machine de guerre.



Le boîtier dont je rêvais…

Lorsque l'on part à l'aventure en Islande, le rêve est d'avoir le boîtier qui fait tout, capable de s'adapter à chaque situation.

Canon l'a fait avec le R6: photos de nuit, paysages, reportage, macro, animalier, vidéos, le boîtier s'adapte avec brio à chaque besoin.


Entièrement tropicalisé, il résiste même dans les conditions les plus extrêmes. Équipé d'un capteur plein format de 20.1 millions de pixels, certains diront que c'est peu, je trouve personnellement que c'est la force du R6. Car, à 20.1 millions de pixels, les photosites sont plus gros et captent beaucoup plus de lumière la nuit, ce qui rend cet appareil imbattable en basses lumières.

Etant chasseur d'aurores boréales depuis des années, il est, selon moi, l'appareil idéal pour pratiquer cette passion.

Doté d'un écran ultra lumineux (live view, qui permet de voir les aurores en temps réel) tactile et inclinable… Ce n'est que du bonheur ! fini les soirées à se tordre dans tous les sens, en perdant du temps à réaliser ses cadrages. Et canon rajoute encore une chose magique, c'est l'échelle de mise au point manuelle en temps réel sur l'écran, et ça, c'est un gros gros plus pour aller rapidement chercher une MAP sur l'infini. Même si l'activité aurorale ne fut pas folle lors de mon périple, je me suis régalé sur le peu que j'ai pu voir. De 1200 à 8000 Iso, le résultat est là ! Avec le R6 il n'y a donc plus de contraintes pour figer la magie de ce phénomène.


Canon eos R6, objectif canon RF 16-35mm à 35mm f3.2 - 5 seconde de pose -1250 iso


Ultra-Polyvalent !

L'autre grande force du R6, c'est le fait de pouvoir s'adapter rapidement. Une 3ème molette de réglage est maintenant disponible, très utile pour intervenir sur un autre paramètre, les "Iso" par exemple. Une prise en main facile et intuitive vous fait gagner un temps fou. Je n'ai, par exemple, pas quitté le "mode manuel" du séjour. La visée à l'œil est incroyable et offre un confort certain. Un autofocus magique qui détecte le sujet automatiquement, œil, personne, animal ou objet, il suit votre cible et ne la lâche pas. C'est actuellement le meilleur système autofocus sur le marché, et on comprend bien pourquoi. Pour couronner le tout, la rafale de 20 images par seconde, ultrasilencieuse, vous permet de figer chaque action dans les moindres détails.


Bien sûr, la qualité d'image est au rendez-vous, grâce au processeur de dernière génération embarqué. Le fait de pouvoir stocker 2 cartes mémoire SD et d'attribuer vos préférences d'enregistrement est tout simplement génial.


Un mode vidéo incroyable.

Non content d'avoir mis la barre très haute en terme de photo, le boîtier est un vrai régal en mode vidéo et nous offre de nouvelles perspectives. Une stabilisation bluffante sur 5 axes permet de faire des plans très propres et fluides à main levée. On filme à 60 images/seconde en 4k sans crop, et on s'éclate avec le mode ralenti en full HD.


Pour conclure, oui, le canon eos R6 est l'appareil de mes rêves, tout simplement … Il a vraiment tout. Il permet d'exprimer notre créativité à tous les niveaux.

J'ai vraiment pris un plaisir fou à parcourir et photographier cette terre fantastique qu'est l'Islande.


Un petit mot sur ce pays fascinant:


Sur une autre planète…


J'ai vu la glace dans tous ses états et dans toute sa splendeur, celle au bleu pur et saturé des cavernes obscures. La glace blanche et saillante des langues glacières. J'ai vu des diamants aux milles formes scintiller sur le sable noir, comme les étoiles sur la nuit. J'ai vu des icebergs, bleus, blancs et noirs, flotter sur les lagons dans lesquels s'amusent les phoques.

J'ai vu la démesure des montagnes aux formes incroyables, comme taillées par les lames de géants. J'ai vu la nature graver sa furie sur la roche et donner naissance à des œuvres d'art aux textures surréalistes.


J'ai vu d'immenses plages noires, à la fois apaisantes et imposantes, et le combat passionnel du contraste quand la neige et l'écume les recouvrent. J'ai vu Freyja danser de tout son être dans la tourmente des éléments, faisant tournoyer sa robe couleur sang sur le sable obscur.

J'ai vu l'eau comme jamais… l'océan tourmenté, agité, déchaîné, pourfendre la pierre et sculpter des merveilles.


L'eau jaillissant des sommets des montagnes pour habiller les falaises vertes de rideaux blancs et la puissance du torrent taillant ses racines dans la terre. Les spectaculaires méandres azurs sur les plaines sombres.


J'ai vu la désolation, les vallées englouties par les torrents de lave, dévorées par la roche encore fumante. Cette apocalyptique tour sombre, dressée vers le ciel, qui déverse sa mort noire et destructrice afin de préparer un nouveau chemin vers la vie.

Car dans ce monde, tout n'est que renaissance. Un éternel cycle de mort et de vie, dans lequel la nature, tenace, s'éveille du chaos.


Il y aurait tant de choses à dire, à décrire.. ce pays est extraordinairement magique. Nous pouvons y sentir la terre vivre et respirer. Nous évoluons sur une autre planète, peut être jadis peuplée de dragons et de géants, qui y auraient laissé leurs traces dans la roche.

La lumière ici est presque irréelle, et les couleurs dépassent de loin les plus beaux nuanciers.


L'Islande à encore frappé un grand coup. Elle m'a donné du fil à retordre, mais c'était bien cela que j'étais venu chercher .

Une Odyssée fantastique dans un autre monde.


Maintenant quelques images immortalisées avec le fabuleux canon EOS R6.



La glace dans tout ses états



Les diamants et le sable noir



Cascades, la puissance de l'eau



Rivages déchainés



Volcan, une terre désolée




Vik i Myrdal et la danse de Freyja




Les textures de la nature



Aurores boréales



Un grand merci à Canon France et à toi Samuel pour ta confiance.

Merci de m'avoir permis de vivre cette expérience extraordinaire, avec du matériel incroyable.






Yannick Legodec


25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout